Nyrstar

Nyrstar présente ses résultats semestriels 2009





Balen, Belgium  (26 August 2009)

FAITS MARQUANTS

Solides résultats financiers en dépit d'un marché très contraignant

  * EBITDA fondamental de 30 millions d'euros (47 millions en S2
    2008).
  * Gestion du fonds de roulement ayant permis un fort flux de
    trésorerie provenant des activités d'exploitation de 47 millions
    d'euros, malgré la hausse du prix des métaux.
  * Solide situation financière avec une trésorerie nette de 158
    millions d'euros au 30 juin 2009 (à l'exclusion de l'émission
    d'obligations convertibles en juillet 2009).

Restructuration de l'entreprise en bonne voie

  * En passe de permettre des économies annuelles durables de 75
    millions d'euros d'ici fin 2010 (comparé à 2008), un objectif à
    la hausse par rapport aux 50 millions annoncés auparavant.
  * En passe de réduire les effectifs de 500 unités d'ici fin 2010
    comme annoncé précédemment (300 suppressions de poste en S1
    2009).
  * Frais d'exploitation fondamentaux par tonne de métal primaire
    réduits de 9 % à ¤ 527/tonne[1] en S1 2009 contre ¤ 576/tonne en
    2008, et devant encore baisser (objectif : ¤ 500/tonne en 2009).

Réaction aux conditions du marché au niveau de la production

  * Réduction de 26 % de la production de zinc commercial conforme
    aux annonces antérieures - reprise de la production à pleine
    capacité à Clarksville (E-U) en juillet et à Budel (Pays-Bas) en
    juillet. Balen (Belgique) reste en mode entretien et maintenance.

Direction stratégique claire

  * Annonce d'une nouvelle stratégie lors du Strategy Update organisé
    en juin, fournissant à la Société une orientation claire à la
    poursuite de sa vision : devenir le partenaire de prédilection
    sur le plan des ressources essentielles pour le développement
    d'un monde en mutation.
  * Acquisition du complexe minier de Gordonsville en mai,
    conformément à la nouvelle stratégie.

COMMENTAIRE
Malgré  des  conditions  de  marché  contraignantes,  la  Société   a
enregistré un  solide résultat  financier en  S1 2009,  affichant  un
EBITDA fondamental de  30 millions  d'euros. La Société  a généré  47
millions d'euros de flux de  trésorerie opérationnel positif grâce  à
une gestion  stricte du  fonds de  roulement, portant  la  trésorerie
nette à  158 millions  d'euros  au 30  juin  2009, malgré  la  hausse
marquée des prix du zinc de US$ 1121/tonne - un niveau  excessivement
faible - au 31 décembre 2008 à US$ 1555 au 30 juin 2009.

La Société continue  à enregistrer des  progrès substantiels dans  sa
quête de  restructuration. Les  programmes de  restructuration  menés
parmi les opérations globales  du Groupe sont  en passe de  permettre
des économies annuelles ciblées et revues ambitieusement à la  hausse
de 75 millions  d'euros et  de réduire  les effectifs  de 500  unités
d'ici  fin  2010,  améliorant  les  revenus  générés  par  l'activité
principale  de fonderie multi-métal globale du Groupe.
La Société a annoncé sa nouvelle stratégie lors d'un Strategy Update
en juin. Dans l'optique de cette nouvelle stratégie, la Société
compte continuer à améliorer et à étendre son activité principale de
fonderie multi-métal globale, tout en saisissant sélectivement des
opportunités dans le secteur minier, en privilégiant les mines
soutenant son activité existante, et les marchés dans lesquels la
Société a une certaine expertise (zinc, plomb, argent, or, cuivre) et
une capacité avérée. L'acquisition du complexe minier de Gordonsville
dans le Tennessee, aux Etats-Unis, est un exemple de cette nouvelle
direction stratégique. La Société continuera à explorer activement
d'autres opportunités.

La Société a  pu réunir  120 millions  d'euros grâce  à une  émission
d'obligations convertibles  en  juillet,  ce  qui  lui  a  permis  de
diversifier ses sources de financement  et de renforcer la  liquidité
de son bilan de même que de financer les opportunités de  croissance,
conformément à la stratégie annoncée.

Roland Junck, Chief Executive Officer de Nyrstar, a déclaré,

"Nous avons poursuivi la transformation de Nyrstar en une  entreprise
allégée, efficace, dynamique  et flexible,  axée sur  la création  de
valeur pour l'ensemble  des parties prenantes.  Si les conditions  du
marché sont  restées très  contraignantes, nous  avons enregistré  un
excellent résultat financier et nous sommes sûrs que les  initiatives
que nous mettons  en oeuvre  permettront à la  Société de  bénéficier
rapidement de l'amélioration de la conjoncture économique.

En juin, nous avons annoncé une nouvelle stratégie donnant à  Nyrstar
une orientation  claire à  la  poursuite de  sa vision :  devenir  le
partenaire de prédilection  sur le plan  des ressources  essentielles
pour le développement d'un monde en mutation. Notre solide  situation
financière, renforcée  par  notre  récent appel  de  fonds,  a  placé
Nyrstar dans une excellente  position de poursuivre cette  stratégie,
par l'intermédiaire d'initiatives  de croissance internes  et par  la
poursuite sélective d'opportunités dans le secteur minier.

En dépit  de  la  crise  du crédit  auquel  le  monde  est  confronté
actuellement,  nous  continuons  de   penser  que  les   perspectives
fondamentales pour les ressources sont positives. L'indice  américain
PMI (Purchasing Managers  Index), un indicateur  phare de  croissance
économique, a notamment  franchi le  seuil des  41 % au  cours des  3
derniers mois. Ce fait, conjugué à la croissance importante  continue
en Asie, principalement la Chine, suggère que l'économie globale  est
à un tournant. En conséquence, si à court terme nous estimons que les
marchés devraient demeurer instables,  nous continuons de penser  que
les bases pour des améliorations à moyen et à long terme pour ce  qui
est des ressources et des prix des actifs connexes restent intactes."

PERSPECTIVES
Si la Société s'attend à profiter de la hausse des prix des métaux et
des  initiatives  de  restructuration  prises  dans  les   opérations
globales du Groupe,  les résultats  financiers en  S2 2009  devraient
être affectés  par  plusieurs  conséquences rémanentes  de  la  crise
économique mondiale par comparaison avec S1 2009, parmi lesquelles la
diminution des prix de l'acide et des primes, en plus des termes  des
frais de  traitement inférieurs  (S1 2009  a bénéficié  des frais  de
traitement  reportés  selon  les  termes  2008)  et  des   variations
défavorables à la fois  du dollar australien  et du dollar  américain
par rapport à l'euro.

Note : Sauf mention contraire, toutes les comparaisons portent sur le
deuxième semestre de 2008.

[1] Total des frais d'exploitation fondamentaux du groupe par tonne
de métal commercial primaire (zinc et plomb, hors ARA).


A propos de Nyrstar
Le partenaire de prédilection sur le plan des ressources essentielles
pour le développement d'un monde  en mutation. Producteur de  grandes
quantités de zinc et de  plomb, ainsi que d'autres produits  (argent,
or, cuivre, etc.), Nyrstar est une importante entreprise  multi-métal
globale. Nyrstar est  cotée à  la Bourse NYSE  Euronext de  Bruxelles
sous le symbole  NYR. Pour  de plus amples  informations, visitez  le
site de Nyrstar à l'adresse www.nyrstar.com.

Contacts
Michael Morley
Director Legal and
External Affairs
T: +44 20 7408 8120
[email protected]

Investors
Chris James
Group Manager,
Investor Relations
T: +44 20 7408 8161
M: +44 7912 269 497
[email protected]

Media
Geert Lambrechts
Communications Advisor
T: +32 14 449 646
M: +32 473 637 892
[email protected]


Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour ce communiqué de presse:


Ce communiqué de presse est diffusé par Hugin. L'émetteur est seul 
responsable du contenu de ce communiqué.