Information  X 
Enter a valid email address
  Print      Mail a friend       More announcements

Friday 31 August, 2007

Gameloft

Gameloft: Rapport Financier Semestriel

PR Newswire/Les Echos/
 
                            RAPPORT
 D’ACTIVITE
 SEMESTRIEL


EXERCICE SEMESTRIEL CLOS
     AU 30 JUIN 2007




           1
I/ SITUATION ET ACTIVITE DU GROUPE AU COURS DU SEMESTRE
ECOULE

1/ Chiffres clés du semestre 2007

Les comptes de Gameloft pour le semestre se clôturant au 30 juin 2007 
s’établissent comme suit :


 En Meuros                                                           S1 2007   
                    S1 2006
 Chiffre d’affaires                                                    45,9  
                          30,5
 Autres produits                                                           0,2 
                         0,2
 Coûts des ventes                                                          3,8
                          2,1
 R&D                                                                    25,1   
                        19,8
 Ventes & Marketing                                                     10,5   
                         8,0
 Administration                                                            3,7 
                         2,6
 Autres charges                                                            0,7 
                         0,1
 Résultat opérationnel courant*                                          2,3 
                          (1,8)
 Eléments de rémunération payés en actions                             (1,5)
                           (1,7)
 Autres produits et charges opérationnelles                             0,0   
                         19,7
 Résultat opérationnel                                                   0,8 
                          16,2
 Résultat financier                                                    (0,1)  
                         (1,0)
 Charge d’impôt                                                        (0,6)
                           (0,5)
 Résultat net part du Groupe                                             0,0  
                         14,7
 Capitaux propres                                                      48,6    
                        40,1
* avant comptabilisation des éléments de rémunération payés en actions


Evolution du chiffre d’affaires trimestriel


                                                 Exercice 2007              
Exercice 2006               Variation
 CA en MEuros
                                                            22,7               
 14,8                     +54%
 1er trimestre
                                                            23,2               
 15,8                     +47%
 2ème trimestre
                                                            45,9               
 30,5                     +50%
 1er semestre 2007


Le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2007 est en hausse de 50%
et s’établit à 45,9 MEuros. A périmètre
et taux de change constant la croissance du chiffre d’affaires semestriel 
aurait atteint 61%.
La croissance des ventes de jeux téléchargeables, cœur de métier de la 
société, s’est par ailleurs accélérée lors du
second trimestre. Elle atteint 59% à comparer à une croissance de 56% lors du
premier trimestre.

La répartition du chiffre d’affaires par zone géographique est la suivante :

                                           Exercice de 6 mois                  
         Exercice de 6 mois
                                                 30.06.07                      
             30.06.06
                                                 K€                    %     
                K€                      %
Europe                                        20 158                44 %       
          13 374                    44 %
Amérique du Nord                              17 374                38 %      
           12 172                    40 %
Reste du Monde                                 8 326                18 %       
           4 983                    16 %



                                                            2
Total                                        45 858                   100 %    
            30 529                  100 %
Le chiffre d’affaires du premier semestre 2007 a été réalisé pour 44% en 
Europe, 38% en Amérique du Nord et 18%
dans le reste du monde.

La répartition du chiffre d’affaires par activité est la suivante :

                                            Exercice de 6 mois                 
           Exercice de 6 mois
                                                30.06.07                       
               30.06.06
                                                 K€                      %   
                  K€                      %
Internet                                           -                    -%     
               966                    4%
Mobiles                                      45 858                   100 %    
            29 563                   96 %
Total                                        45 858                   100 %    
            30 529                  100 %


La forte croissance enregistrée sur ce premier semestre 2007 a été rendue 
possible par l’étendue du réseau de
distribution mis en place depuis 2000 par Gameloft. Ce réseau de distribution 
direct – le premier de l’industrie du jeu
sur mobiles - comprenant plus de 170 opérateurs télécoms couvrant plus de 75
pays, permet aux jeux de la société
d’être disponibles à travers le monde dès leur lancement.

La croissance du parc de téléphones Java et Brew continue par ailleurs 
d’augmenter et participe à la croissance du
marché du jeu sur mobiles. Plus de 1 milliard de téléphones mobiles ont été
vendus dans le monde sur la seule année
20061. Ceci permet à Gameloft de s’adresser à une base de consommateurs de 
plus en plus large.


Commentaires sur le résultat du semestre 2007

Gameloft enregistre un très fort rebond de son résultat opérationnel courant
sur les six premiers mois de l’exercice
2007. La marge opérationnelle s’établit ainsi à 5.1%, soit un gain de 11 
points de marge comparé au premier semestre
2006. Cette amélioration sensible de la marge, malgré une augmentation de 42%
des effectifs moyens sur la période,
met en lumière l’effet de levier important qui existe sur la croissance de 
nos ventes. La marge devrait donc continuer à
s’améliorer sur le second semestre et nous sommes en mesure de confirmer 
notre objectif d’une marge opérationnelle
(hors impact des options d’achat octroyées aux salariés) supérieure à 10%
sur l’ensemble de l’exercice 2007.

La charge semestrielle liée aux options d’achat octroyées aux salariés est
de 1,5 Meuros. Sur l’ensemble de l’exercice
2007, elle devrait s’élever à environ 3,0Meuros. Cette charge n’a pas 
d’incidence sur les fonds propres et la situation
cash de la société.

Le résultat financier est de -0,1 Meuros en très forte amélioration comparé
au premier semestre 2006. Gameloft a
bénéficié d’une part de pertes de change sur le dollar sensiblement 
atténuées et d’autre part d’une trésorerie importante
génératrice d’intérêts.
Le résultat net semestriel est donc à l’équilibre, en forte baisse 
toutefois comparé au premier semestre 2006. Cette
baisse est liée à la vente en juin 2006 du site jeuxvidéo.com qui avait 
permis de dégager une plus-value exceptionnelle
de 20,4Meuros.



2/ Activité de la société

Créée en décembre 1999, Gameloft développe et édite des jeux pour mobiles.
Cette activité à fort contenu
technologique s’articule essentiellement autour des jeux Java et Brew que les
consommateurs peuvent télécharger
directement dans leur téléphone mobile. La société s’est dotée d’un 
catalogue de jeux riche et varié et s’est imposée
comme un des leaders mondiaux sur le marché du jeu sur mobile. Gameloft traite
aujourd’hui avec tous les acteurs
clefs de ce marché: de Nokia à Motorola chez les constructeurs de 
téléphones, d’Orange à Vodafone chez les
opérateurs télécom. Gameloft emploie aujourd’hui près de 3 300 personnes 
réparties dans 17 pays à travers le monde:
France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, Bulgarie, Etats-Unis, Canada, 
Japon, Chine, Vietnam, Argentine,
Mexique, Inde, Corée, Ukraine et Roumanie.

1
    Source : Strategy Analytics


                                                           3
Les jeux sur mobiles

La pénétration du téléphone mobile à travers le monde a été extrêmement
rapide. Le nombre d’abonnés mobiles dans
le monde était estimé à plus de 2,3 milliard en octobre 20061 alors qu’il 
n’était que de 0,1 milliard dix ans plus tôt en
19961. Pour un développeur et éditeur de jeux, cette base d'utilisateurs 
représente une opportunité unique de vendre ses
produits à une population sensiblement plus élargie que celle des jeux vidéo
classiques. Le groupe Gameloft s’est donc
positionné dès l’an 2000 sur ce marché et en est devenu un acteur majeur à
travers un catalogue de jeux diversifiés, des
licences fortes et un réseau de clients et distributeurs le plus étoffé du 
marché.

L’arrivée en 2002 des technologies Java et Brew appliquées au téléphone 
portable a totalement révolutionné le marché
du jeu sur mobile. Ces deux technologies ont en effet permis trois avancées 
majeures dans l’industrie du jeu sur
mobile:

-      les consommateurs peuvent à présent télécharger directement sur leur
téléphone portable des jeux d’action de
       qualité similaire aux jeux Gameboy de Nintendo. Le téléchargement 
'over the air', c’est-à-dire par le téléphone
       mobile directement sur les réseaux télécoms, donne au consommateur une
flexibilité et une liberté totale dans
       l’achat et la sauvegarde de ses jeux. Ceux-ci peuvent être conservés
dans les téléphones, sans coût additionnel,
       aussi longtemps que le consommateur le souhaite. Selon les modèles de 
téléphones, le consommateur peut stocker
       entre 10 et 50 jeux sur son téléphone;
-      le téléchargement d’un jeu et le jeu lui-même ne dépendent pas de 
la qualité des réseaux télécom. Les réseaux
       GSM actuels permettent à un consommateur de télécharger un jeu en 
moins d’une minute. Le téléchargement d’un
       jeu Gameloft ne requiert donc pas la mise en place des réseaux UMTS, 
dits de 'troisième génération'. D’autre
       part, une fois le téléchargement effectué, le consommateur joue 
directement sur son téléphone sans être connecté
       au réseau. Il n’y a donc pas d’interruption possible du jeu due aux
défaillances éventuelles du réseau. Il n’y a pas
       non plus de coût de connexion pour le consommateur lorsqu’il joue avec
un jeu téléchargeable. Le prix d’un jeu
       téléchargeable Gameloft se limite donc à son prix de vente et de 
téléchargement, compris généralement entre 3€ et
       6€;
-      les technologies Java et Brew sont des standards qui s’imposent 
progressivement à tous les constructeurs de
       téléphones. Cette standardisation permet à Gameloft de porter à un 
coût limité ses jeux sur la grande majorité des
       nouveaux téléphones qui sont commercialisés aujourd’hui. Cette 
généralisation des standards Java et Brew assure
       par ailleurs à Gameloft un potentiel de croissance significatif. En mars
2007, le nombre de téléphones Java dans le
       monde s’élevait à 1,2 milliard comparé à 1 milliard en 2006 et 579
millions en 20052.

Gameloft a été une des premières sociétés au monde à développer des jeux
pour les téléphones Java et Brew et s'est
constitué depuis la fin de l'année 2001 un large catalogue de jeux 
téléchargeables. Ce catalogue est compatible avec la
quasi totalité des téléphones Java et Brew commercialisés aujourd'hui. Ces 
jeux fonctionnent notamment sur les
téléphones Nokia, Motorola, Samsung, Sony Ericsson, Sharp, LG, Mitsubishi, 
Sagem, etc. Au total, ce sont aujourd'hui
près de 130 jeux Gameloft qui sont téléchargeables sur plus de 800 modèles 
de téléphones mobiles différents.

Suite à la prise de participation d'Ubisoft dans la société en 2000, les jeux
Gameloft bénéficient de l'apport des
marques et licences Ubisoft. Le catalogue Gameloft comprend donc des licences 
mondialement connues telles que
Splinter Cell, Rayman, Prince of Persia, Tom Clancy's Ghost Recon, Dogz, Might 
and Magic, etc. En plus des licences
Ubisoft, la société a acquis les droits sur téléphones mobiles de nombreuses
licences externes : Shrek 3, Lost,
Desperate Housewives, Mission Impossible 3, Heroes, Open Season, Lumines, 
Meteos, La Guerre des Mondes, King
Kong, A prendre ou à laisser, le golfeur Vijay Singh, le tennisman Lleyton 
Hewitt, les footballeurs Patrick Vieira,
Steven Gerrard, Carlos Puyol, la marque de sport Vans, la FIFPRO, etc.

Gameloft bénéficie de trois canaux de distribution différents pour ses jeux 
mobiles: les opérateurs télécoms, les portails
de logos et sonneries et sociétés de média et les constructeurs de 
téléphones et de consoles mobiles.

1. Les jeux Gameloft sont distribués par plus de 170 opérateurs télécoms 
dans plus de 70 pays à travers le monde. Le
nombre de consommateurs potentiels auxquels Gameloft a directement accès grâce
à ces opérateurs s’élève à plus de
1,5 milliard. A ce jour, aucun concurrent de Gameloft ne possède un réseau de
distribution équivalent au niveau
mondial. Les abonnés de ces opérateurs peuvent acheter et télécharger les 
jeux Gameloft directement dans leur

1
    Source : Merrill Lynch, janvier 2007
2
    Source : CSFB, juillet 2002
3
    Source : Sun Microsystems, Ovum, mars 2007


                                                           4
téléphone à travers le portail de leur opérateur. Le processus d’achat des
jeux Java et Brew est simple et rapide et ne
coûte en moyenne qu’entre 3€ et 6€ au consommateur. Le portail de 
l'opérateur donne accès au catalogue de jeux
Gameloft. Les jeux y sont décrits et le prix du jeu indiqué. Le consommateur 
n'a plus qu'à choisir le jeu et à demander
son téléchargement sur son téléphone. La facturation est gérée par 
l’opérateur: le coût du jeu est intégré dans la facture
téléphonique du consommateur. Les opérateurs agissent ici en tant que 
distributeurs des jeux Gameloft et les revenus
générés sont partagés entre l’opérateur-distributeur et Gameloft.

2. Le téléchargement de jeux mobiles complétant parfaitement l'offre des 
portails Audiotel et Internet de
téléchargements de logos, musiques et sonneries, ceux-ci distribuent depuis 
2002 les jeux Gameloft à travers leurs
portails web et leurs services audiotels. Ces sociétés exploitent notamment 
des numéros de téléphones surtaxés ou des
services de SMS surtaxés que les consommateurs peuvent utiliser afin de 
télécharger des jeux sur leur téléphone. Le
temps d’appel sur un numéro de téléphone surtaxé dure environ trois 
minutes, soit un coût pour le consommateur
compris entre 3€ et 6€ en moyenne. Immédiatement après la fin de 
l’appel, le consommateur reçoit le jeu directement
dans son téléphone. En utilisant les services de SMS surtaxés, le 
consommateur n’a qu’à envoyer un SMS surtaxé avec
le code du jeu et il recevra automatiquement le jeu en question sur son 
téléphone. Les revenus sont partagés entre le
portail et Gameloft. A ce jour, Gameloft a mis en place un réseau de près de 
150 affiliés qui vendent ses jeux à travers
tous types de médias : magazines, quotidiens, sites web, télévisions, radios,
etc. Gameloft collabore notamment avec
les sociétés TextMarketer et Monster au Royaume-Uni, MediaFusion en Espagne, 
Pixtel, NRJ, Universal Mobile, AOL
en France, Zingy et Motricity aux États-Unis, etc. Gameloft exploite par 
ailleurs elle-même son propre numéro
d'audiotel dans de nombreux pays en Europe: France, Royaume-Uni, Allemagne, 
Italie, Espagne, etc.

3. Les constructeurs de téléphones qui sont aujourd’hui clients et 
partenaires de Gameloft sont Nokia (n°1 mondial des
constructeurs de téléphones en 2006), Motorola (n°2 mondial), Samsung (n°3 
mondial), Sony-Ericsson (n°4 mondial),
LG (n°5 mondial), Sagem, Mitsubishi, Alcatel, etc. Ces constructeurs achètent
à Gameloft, pour un montant fixe, un
jeu Java ou Brew afin de l’intégrer directement dans leurs téléphones. Le 
jeu est donc immédiatement utilisable par le
consommateur sans coût additionnel pour lui. Lorsque le constructeur, pour des
raisons d’économies lors de la
fabrication du téléphone, ne souhaite pas installer directement le jeu dans 
son téléphone, il intègre simplement dans le
pack téléphone un dépliant permettant le téléchargement gratuit du jeu par
l’acheteur du téléphone.
Gameloft a par ailleurs adapté en 2004 l’un de ses jeux mobile, Asphalt: 
Urban GT, à la console portable de Nintendo,
la Nintendo DS, sortie aux Etats-Unis et au Japon lors du quatrième trimestre 
2004 et en Europe lors du premier
trimestre 2005. Le lancement d’Asphalt: Urban GT sur DS a été un succès 
important pour Gameloft puisque le jeu
s’est classé parmi les 4 meilleures ventes de la console portable de Nintendo
aux Etats-Unis comme en Europe.
Gameloft a été la seule société spécialisée dans le jeu sur mobile à 
avoir été sélectionnée par Nintendo pour développer
sur sa nouvelle console. Suite au succès rencontré par Asphalt : Urban GT, 
Gameloft a lancé en 2005 le jeu Splinter
Cell sur la console portable de Nintendo. Plusieurs jeux DS seront lancés lors
de l’exercice 2007 par la société. Les
jeux DS sont vendus en magasin sous la forme de cartouches de jeux dont le prix
oscille entre 30€ et 50€.


3/ Organe de direction de la société

Le Conseil d’administration, dans sa séance du 3 décembre 2001, a décidé 
de ne pas dissocier les fonctions de
Président du Conseil d’administration et de Président Directeur Général, 
la direction générale de la société sera
assumée par le Président du Conseil d’administration, Monsieur Michel 
Guillemot Président Directeur Général de la
société.


4/ Faits principaux de l’exercice

    - Création :
De nouvelles sociétés ont été créées tout d’abord en Ukraine, GAMELOFT 
LLC, puis en Belgique avec la société
Gameloft Sprl, et enfin en République tchèque avec Gameloft Sro sur le 
semestre.

     - Variation de périmètre :
Seule la société GAMELOFT LLC a été intégrée dans le périmètre de 
consolidation dès sa création.
Le périmètre de consolidation retenu pour l’exercice 2007 diffère de celui
de l’exercice 2006 avec l’atteinte des
critères de consolidation d’une filiale. La société Gameloft LLC, Ukraine 
rentre dans le périmètre de consolidation dès
sa création.



                                                         5
       - Augmentation de capital :
   La société GAMELOFT a fait l’objet d’une augmentation de capital par 
levées de stocks options et d’exercice de bons
   de souscription de parts de créateurs d’entreprises pour 2 782 K€ primes
d’émission incluses. Le capital social s’élève
   désormais à 3 612 K€.



   5/ Modifications intervenues dans la présentation des comptes annuels

   Quelques reclassements ont été réalisés sur les comptes consolidés du 30
juin 2006 :
       - les subventions reçues de l’Etat Canadien (2 405 milliers d’euros)
qui ont été comptabilisés en moins des
         charges de personnel alors qu’elles avaient été initialement 
comptabilisées en autres produits de l’activité.
       - les valeurs mobilières de placement mises en trésorerie et non plus 
en variations des créances hors exploitations
         dans le tableau de financement.

   Il n’y a pas eu par ailleurs de changement de méthode d’évaluation.


   6/ Progrès réalisés ou difficultés rencontrées

   La très forte croissance du chiffre d’affaires de Gameloft sur ce premier
semestre 2007 a été rendue possible par le
   développement rapide de l’industrie du jeu sur mobile et par les 
investissements réalisés par la société lors des
   exercices précédents. La base installée mondiale de téléphones Java et 
Brew, qui permettent de télécharger des jeux, a
   augmenté au-delà des espérances de la société. Le nombre de partenaires
de Gameloft a aussi connu une forte
   croissance et a contribué à la croissance du groupe : début 2004, 86 
opérateurs distribuaient les jeux de Gameloft dans
   plus de 47 pays, aujourd’hui ce sont plus de 170 opérateurs qui 
distribuent les jeux Gameloft dans plus de 70 pays.


   7/ R&D et Distribution

   La société a, au cours du premier semestre 2007, continué à étoffer ses
équipes de développement de jeux mobiles: à
   ce jour, plus 2 870 employés du groupe travaillent exclusivement au 
développement de jeux sur téléphones mobiles.
   Cette croissance des effectifs a permis à la société de développer un 
catalogue de près de 150 jeux mobiles qui couvre
   toutes les catégories du jeu : jeux d’action, jeux de sport, jeux de 
réflexion, jeux d’aventure, etc. Cette activité de
   développement inclut une activité de création de nouveaux jeux et une 
activité de portage qui consiste à adapter chaque
   nouveau jeu à tous les modèles de téléphones portables. La barrière à 
l’entrée majeure dans l’industrie du jeu sur
   mobile tient à cette multiplicité des modèles de téléphones 
commercialisés. Tous les constructeurs de téléphone mobile
   développent leurs propres gammes de téléphone qui se différencient des 
modèles de leurs concurrents. Si la
   technologie utilisée reste la même d’un téléphone à l’autre (Java ou
Brew), les écrans diffèrent par leur taille, les
   processeurs présentent des caractéristiques différentes, etc. Chaque jeu 
mobile doit donc être adapté sur de multiples
   modèles de téléphones afin de pouvoir toucher le plus grand nombre de 
consommateurs. Aujourd’hui, le catalogue de
   Gameloft couvre plus de 1 000 téléphones différents dans 12 langues 
différentes et se trouve donc accessible pour la
   quasi totalité de possesseurs de téléphones Java ou Brew.

   Gameloft comptabilise aujourd’hui en charges les coûts de développement 
lors de leur engagement. La société
   développe et met en ligne chez les opérateurs chaque année plusieurs 
milliers de versions de ses jeux afin de couvrir
   les 800 modèles différents de téléphones mobiles actuellement sur le 
marché et les 12 langues supportées par la
   société. Cette extrême fragmentation et la nature plus globale des 
informations reçues des opérateurs concernant les
   ventes font que Gameloft n’est pas en mesure de calculer de manière fiable
les frais de développement et la valeur
   résiduelle de chacune de ces versions, ce qui est un des critères de la 
norme IAS 38 permettant de capitaliser les frais
   de développement. Gameloft ne remplissant pas tous les critères 
d’activation définis par la norme IAS 38, la société
   continuera sur l’exercice suivant à passer ses frais de développement en
charges.

   L’objectif de la société est de continuer à étoffer son catalogue de 
jeux en publiant plus de cinquante nouveaux jeux
   par an lors des prochains exercices.


Catalogue des jeux Gameloft


                                                            6
                  Action/Aventure            Grand Public/Arcade               
          Sport
Air Strike 1944                         1000 Words                          
Asphalt: Urban GT
America's Army                          A prendre ou à laisser              
Asphalt: Urban GT 3D
Assault Wings 1944                      Block Breaker Deluxe                
Asphalt: Urban GT II
Brothers in Arms 3D                     Brain Challenge                     
Asphalt: Urban GT II 3D
Brothers in Arms Earned in Blood        Bubble Bash                         
Asphalt 3: Street Rules
Cartel Wars                             Chessmaster                         
Asphalt 3: Street Rules 3D
Diamond Rush                            Christmas Pool                      
Derek Jeter Pro Baseball 2005
Earth Invasion                          Cluster Pirate                      
Derek Jeter Pro Baseball 2006
Gangstar                                Desperate Housewives                
Derek Jeter Pro Baseball 2005 3D
Ghost Recon 2                           Dogz                                
Derek Jeter Pro Baseball 2006 3D
Ghost Recon Jungle Storm 3D             Domino Fever                        
Derek Jeter Pro Baseball 2007
Gulo's Tale                             Football Trivia                     
Marcel Desailly Pro Soccer
Horse Riding Academy                    Gameloft Backgammon                 2004
Real Football
King Kong                               Gameloft Casino                     2005
Real Football
Lost                                    Gameloft's Solitaire                2006
Real Football
Medieval Combat : Age of Glory          Holiday Midnight Pool               2006
Real Football 3D
Might and Magic                         King Kong Pinball                   2007
Real Football
Mission Impossible 3                    Lock'em Up                          2007
Real Football 3D
Nightmare Creatures                     Love Triangle : Dating Challenge    
Ultimate Street Football
Open Season                             Lumines Block Challenge             And1
Streetball
Planet Zero                             Meteos                              
Kevin Pietersen Pro Cricket 2007
Prince of Persia The Two Thrones        Miami Nights: Singles in the City   
Massive Snowboarding 3D
Prince of Persia, Harem Adventures      Midnight Bowling                    
Vijay Singh Pro Golf 2005
Prince of Persia, Sands of Time         Midnight Bowling 3D                 
Vijay Singh Pro Golf 2005 3D
Prince of Persia, Warrior Within        Midnight Casino                     
Vijay Singh Pro Golf 2007
Rail Rider                              Midnight Hold'em Poker              
Vijay Singh Pro Golf 2007 3D
Rainbow Six Raven Shield                Midnight Hold'em Poker 3D           
Rayman Golf
Rainbow6 Broken Wing                    Midnight Pool                       
Rayman Kart
Rainbow6 Urban Crisis                   Midnight Pool 3D                    
Reggie Bush Pro Football 2007
Rayman 3                                Mystery Mansion Pinball             Vans
Skate and Slam
Rayman Raving Rabbids                   Naval Battle Mission Commander      
Skate and Slam
Siberian Strike                         New York Nights                     
Speed Devils
Siberian Strike, Ep2                    Paris Hilton's Diamond Quest        
Summer Volley
Special Crime Unit                      Platinum Kakuro                     
Tennis Open 2007
Splinter Cell                           Platinum Mahjong
Splinter Cell Chaos Theory              Platinum Solitaire
Splinter Cell Chaos Theory 3D           Platinum Sudoku
Splinter Cell Double Agent              Rayman Bowling
Splinter Cell Pandora Tomorrow          Sexy Blocks
Splinter Cell Pandora Tomorrow 3D       Sexy Poker 2004
Tom Clancy's Ghost Recon Jungle Storm   Sexy Poker 2005
Tom Clancy's Rainbow Six 3              Sexy Poker 2006
Tom Clancy's Rainbow Six Lockdown       Sexy Poker Manga
Tom Clancy's Rainbow Six Vegas          Sexy Vegas



                                                7
Totally Spies                                     Spring Break: Cancun goes wild
War of the Worlds                                 The OCs
XIII                                              Tropical Madness
   Source : Gameloft, Mars 2007

   Les jeux créés par Gameloft ont été particulièrement bien accueillis par
les consommateurs et les professionnels du
   marché ainsi que l’attestent les nombreuses récompenses glanées par la 
société à travers le monde:
   - En 2006, les 5 sites de référence IGN, PocketGamer, AirGamer, 
MobileGamesFAQs et Play2 Go ont attribué à eux 5
   pas moins de 75 récompenses (Editor’s choice : Bronze-silver-gold 
award…) à l’un des 50 jeux Gameloft sortis
   pendant l’année
   - Lumines® : a été élu meilleur jeu mobile du salon de l’E3 2006
   - Real Football 2006 a été élu meilleur jeu de l’année 2006 en Corée 
par le GMCA

   Les jeux Gameloft reçoivent par ailleurs régulièrement les meilleures 
notations de la part des magazines et sites
   Internet spécialisés dans le jeu vidéo. Depuis 2002, date de sortie des 
premiers jeux Java, la moyenne des notes
   obtenues par les jeux dans la presse spécialisée année après année a 
toujours été supérieure à 80% (source : IGN /
   Pocket Gamer / MobileGamesFAQS / Play2Go)

   -   Real Football 2007 : 8/10 & Silver Award chez Pocket Gamer
   -   Real Football 2006 : 9/10 chez Pocket Gamer, 92% chez MobileGame, 91% 
chez Air Gamer
   -   Might and Magic : 9/10 chez IGN, 4,5/5 chez Wireless World, 9/10 chez 
Gamespot
   -   Prince of Persia: Warrior Within : 4,5/5 chez Wireless World, 9,2/10 chez
Gamespot et 9,6/10 chez IGN
   -   Splinter Cell: Pandora Tomorrow : 10/10 chez IGN
   -   Tennis Open 2007 : 90% chez Air Gamer, 4/5 chez Modojo
   -   Lost : 9/10 chez Play2Go, 80% chez Air Gamer
   -   Special Crime Unit : 8/10 & Editor’s Choice chez IGN, 86% chez Air 
Gamer, Bronze Award chez Pocket Gamer
   -   Tom Clancy’s Rainbow Six Vegas : 91% chez Air Gamer
   -   Spring Break: Cancun Goes Wild : 8/10 & Silver Award chez Pocket Gamer
   -   Desperate Housewives : 86% & Award chez Air Gamer
   -   Pro Golf 2007 feat. Vijay Singh : 88% & Award chez Air Gamer, 8/10 chez 
Pocket Gamer
   -   Brothers in ArmsEarned in Blood : 9,5/10 chez IGN
   -   Brain Challenge : 8.3/10 IGN
   -   Splinter Cell: Double Agent : 9/10 chez IGN
   -   Air Strike 1944 : 9/10 & Gold Award chez Play2Go, 90% chez Air Gamer
   -   The OC : 91% et Gold Award chez Mobile Games, 9/10 chez Midlet Review
   -   Diamond Rush : 10/10 chez Cell Freak, 90% & Award chez Air Gamer
   -   Tropical Madness : 9/10 & Gold Award chez Play2Go, Bronze Award chez 
Pocket Gamer
   -   Etc.

   Licences et marques
   Gameloft a conclu de nombreux accords de licences depuis janvier 2004 afin de
consolider son catalogue de jeux
   mobiles et d’assurer son leadership dans ce domaine. La société a ainsi 
signé les accords de licences suivants :
      - Lost, Desperate Housewives, Heroes, The OC font partie des séries 
télévisées les plus regardées au monde
      - A prendre ou à laisser: ce jeu télévisé est l’un des plus gros 
succès de la société de production Endemol
      - Beowulf : le film réalisé par Robert Zemeckis et distribué par 
Paramount racontant la magnifique légende
           épique de Beowulf sortira en Novembre 2007
      - Lumines et Meteos : ces deux jeux qui nous viennent du Japon font partis
des meilleures ventes sur la
           Nintendo DS et la PSP de Sony.
      - Shrek 3 : réalisé par les studios Dreamworks, Shrek 3 fait partie des
3 films les plus attendus de l’année 2007
      - Mission Impossible 3 : Tom Cruise dans l’un des blockbusters de 
l’année 2006 produit par Viacom
      - King Kong : le dernier film de Peter Jackson (réalisateur de la 
trilogie du Seigneur des Anneaux) sorti à Noël
           2005 et distribué par Universal.
      - La Guerre des Mondes : ce film a réuni Steven Spielberg et Tom Cruise 
dans un film à grand spectacle qui fut
           le blockbuster de l’été 2005.
      - Christophe Dominici et Jonny Wilkinson, deux stars du rugby mondial pour
transmettre toute l’émotion de la
           coupe internationale sur mobile



                                                          8
      -   FIFPRO Foundation : cette licence permet à Gameloft d’utiliser tous
les noms officiels des joueurs et des
          équipes de football de la FIFA.
      -   Vijay Singh : vainqueur de 19 tournois de golf du PGA Tour, Vijay 
Singh a été classé n°1 mondial et leader
          du classement des gains du PGA Tour 2004.
      -   Reggie Bush : une des plus grande star du football américain prête 
son image à la dernière production de
          Gameloft
      -   Derek Jeter : considéré comme l’un des meilleurs joueurs de 
Baseball, Derek Jeter a gagné quatre titres de
          champion en dix ans de carrière. Son talent sur le terrain lui a 
apporté parmi les plus belles récompenses de
          baseball, aussi bien collectives (‘World Series’) 
qu’individuelles (‘Rookie of the year’, ‘2004 Gold Glove
          Award’, et deux fois MVP - Most Valuable Player).
      -   Steven Gerrard, Patrick Vieira et Carlos Puyol: 2007 Real Football de
Gameloft bénéficie de la licence de ces
          trois footballeurs internationaux jouant dans les meilleures équipes
européennes du moment.
      -   Geoff Rowley : élu skateboarder de l’année en 2001, Geoff Rowley 
est considéré comme un des meilleurs
          skateboarder de sa génération.
      -   Totally Spies : diffusée dans près de 200 pays, répartis sur tous 
les continents, la série est programmée sur des
          chaînes leaders qui lui réservent les cases stratégiques sur le 
cœur de cible (Cartoon US, TF1, Jetix Europe,
          Pro7, Channel 4, Mediaset Rete Italia 4, ITV, Teletoon Canada, 
Nickelodeon Australia, TV Tokyo…).
      -   Vans : cette marque de vêtement culte issue du milieu du skate board
et du surf a été créée à la fin des années
          70 en Californie. Vans bénéficie d’une très forte reconnaissance
parmi les 10-24 ans et a été associée au
          dernier jeu de skate de Gameloft avec la licence Geoff Rowley.
      -   FHM (EMAP) : Gameloft a associé le magazine à succès FHM à la 
sortie de son jeu de poker FHM Sexy
          Poker.
      -   Ford, GM, Jaguar, Lotus, Lamborghini, Nissan, Audi, Aston Martin, TVR,
Morgan Motors, Volkswagen :
          tous ces constructeurs automobiles sont partenaires de Gameloft sur le
jeu Asphalt Urban GT qui est sorti au
          quatrième trimestre 2004 sur la NGage de Nokia et sur la Nintendo DS.
      -   BMW, Daimlerchrysler, Ducati, GM, Lamborghini, Nissan, Aston Martin, 
TVR, McLaren, Mercedes-Benz,
          Mitsubishi Motors, Triumph Designs, Volkswagen : tous ces 
constructeurs automobiles sont partenaires de
          Gameloft sur le jeu Asphalt Urban GT 2 qui est sorti au quatrième 
trimestre 2005 sur téléphone portable ainsi
          que sur la Nintendo DS.
      -   BMW, Ducati, Ford, GM, Lamborghini, Nissan, Aston Martin, Kawasaki, 
Pagani, Ruf : tous ces constructeurs
          automobiles sont partenaires de Gameloft sur le jeu Asphalt 3 : Street
Rules qui est sorti en 2006.
      -   Etc.

  Grâce à l’accord exclusif signé avec la société Ubisoft à la création
de Gameloft, la société a accès depuis 2000 à des
  licences mondialement reconnues qui lui ont permis de s’imposer comme un des
leaders du marché. La société a ainsi
  utilisé depuis janvier 2004 les licences Ubisoft pour le lancement de 
nombreux produits tels que Splinter Cell Double
  Agent, Prince of Persia : Warrior Within, Tom Clancy’s Rainbow Six Lockdown,
Rayman Raving Rabbids et Might
  and Magic.

  Développement du circuit de distribution et des équipes de commercialisation
  Gameloft a sensiblement étoffé son circuit de distribution lors de premier 
semestre 2007 en signant de nombreux
  nouveaux accords avec des opérateurs majeurs.

  Opérateurs Télécoms partenaires de Gameloft

Amérique du Nord                                                      
Asie-Pacifique
                     Verizon, Sprint, Cingular, Nextel, T-
                     Mobile, US Cellular, Midwest Wireless,                    
             Hutchison, Sunday, Starhub,
 États-Unis                                                           Hong-Kong
                     Boost, Alltel, Metro PCS, Cricket, Virgin,                
             Peoples, Smartone, CSL
                     Disney Mobile, Heilo
 Canada              Rogers, Telus, Bell Mobility, Fido               Chine    
             China Mobile, China Unicom
                                                                               
             KDDI, Vodafone, DoCoMo,
                                                                      Japon
 Europe
                                                                               
             Willcom
 Allemagne           Vodafone, T-Mobile, E-Plus, O2                   Malaisie 
             Maxis, Celcom
 Royaume-Uni         Vodafone, T-Mobile, O2, Orange, H3G              Singapour
             SingTel, M1, StarHub




                                                          9
France               Orange France, SFR, Bouygues Telecom             
Philippines           Globe Telecom
Italie               TIM, Omnitel Vodafone, Wind, H3G                 Corée du
Sud          SKT, KTF, LG Telecom
Espagne              Telefonica, Vodafone, Amena                      Thaïlande
            Orange, Dtac, AIS
Pays-Bas             T-Mobile, O2, Vodafone, KPN                      Australie
            Vodafone, Optus, Telstra, H3G
Belgique             Mobistar, Proximus, Base                         Indonésie
            Indosat
Portugal             Optimus, TMN, Vodafone                           Nouvelle 
Zélande      Vodafone, Telecom NZ
Suède                Telia, Vodafone, Tele2, H3G                      Amérique
du Sud
Norvège              Elisa, Sonera                                    Brésil 
              Vivo, Claro, Oi
Irlande              Vodafone, O2, H3G                                Argentine
            Movistar, CTI Movil
Luxembourg           Vodafone, VoxMobile                              Guatemala
            BellSouth
Autriche             T-Mobile, Mobilkom, One, H3G                     Venezuela
            Telcom Movinet
Suisse               Swisscom, Orange                                 Pérou   
             BellSouth, Telefonica
Grèce                Vodafone, Cosmote                                Equateur
             Conecel, BellSouth
Rép. Tchèque         Eurotel, T-Mobile                                Panama 
              BellSouth
Slovaquie            Eurotel                                          Mexique  
            Telcel, USACell, Movistar
Hongrie              T-Mobile, Vodafone, Pannon                       Chili    
            BellSouth, Movitel
Pologne              T-Mobile                                         Bolivie  
            Entel
Finlande             Elisa, Telia                                     Colombie 
            BellSouth, Columbia Movil
Lituanie             Bité, Omnitel                                    Puerto 
Rico           Verizon, Centennial
Estonie              Radiolinja Eesti, Tele 2                         Nicaragua
            Bell South
Roumanie             Orange, Vodafone                                 Reste du 
monde
Croatie              VIPnet, HT Mobile                                Israël  
             Orange, Cellcom, Pelephone
Slovénie             SiMobil, Mobitel                                 Turquie 
             Turkcell
Serbie               Telekom Srbija                                   Égypte  
             Vodafone
Bulgarie             Mobiltel                                         La 
Réunion            Orange, SFR
Danemark             Telia                                            Rép. 
Dominicaine      Orange, Codetel
Islande              Iceland Telecom                                  Malte    
            Vodafone
Russie               MTS                                              Maroc    
             Meditel
Malta                Go Mobile                                        Caraïbes
             Orange
                                                                      Georgie  
            GeoCell, MagtiCom
                                                                      Inde     
            Airtel, Hutchinson
                                                                      UAE      
            Qanawat, Cellempower
                                                                      Jordanie 
            MobileCom
                                                                      Afrique du
Sud         MTN, Vodafone
                                                                      Algérie 
              Wataniya
 Source: Gameloft

 La société continue par ailleurs à distribuer activement ses jeux à travers
les sociétés de médias et notamment les
 revendeurs de logos, musiques et sonneries pour téléphones portables. A ce 
jour, Gameloft a mis en place un réseau de
 près de 150 affiliés qui vendent ses jeux à travers tous types de médias :
magazines, quotidiens, sites web, télévisions,
 radios, etc.




                                                         10
Parallèlement à la signature de nouveaux contrats de distribution à travers 
le monde, Gameloft a renforcé son réseau
commercial avec l’ouverture de nouveaux bureaux de commercialisation en 
Corée, en Inde et en Argentine. Ces
nouvelles implantations permettront à Gameloft de mieux pénétrer les marchés
asiatiques et sud américains qui sont
aujourd’hui des marchés de taille significative dans le secteur des jeux 
mobiles. Gameloft est donc localement présent
commercialement aujourd’hui aux États-Unis, en Chine, au Japon, en Allemagne,
au Royaume-Uni, en France, en
Espagne, en Italie, en Inde, en Argentine, en Corée et à Hong-Kong.


8/ Evolution prévisible et perspectives d’avenir

Gameloft comptait à la fin du premier semestre 2007 un peu plus de 3 300 
employés, en hausse de 27 % par rapport à
fin 2006. Avec ses effectifs actuels Gameloft est en mesure de supporter le 
nombre croissant de modèles de téléphones
sélectionnés par les opérateurs et de sortir plus de 80 nouveaux jeux par an.
Cette force de production unique dans
l’industrie du jeu sur mobiles combinée à la qualité des créations de la 
société devrait permettre à Gameloft de
poursuivre en 2007 la croissance de son chiffre d’affaires et la prise de 
parts de marché.

Les investissements en R&D consentis depuis plusieurs exercices ont idéalement
positionné Gameloft dans l’industrie
du jeu sur mobile. La société dispose en effet aujourd’hui :
- de la première capacité de développement de l’industrie très loin devant
tous ses concurrents;
- d’un nombre croissant de débouchés pour ses produits comme le démontre la
sortie de jeux Gameloft sur l’Ipod
d’Apple, sur XBox Live, sur la Nintendo DS et sur PC.
- d’un savoir faire unique au monde illustré par les très nombreux prix 
reçus par nos jeux mobiles à travers le monde;
- d’un catalogue générant des revenus récurrents, comptant plus de 150 jeux
et couvrant plus de 1000 modèles de
téléphones mobiles;
- de licences fortes avec l’acquisition récente des marques Beowulf, Heroes,
Shrek The Third, 1 contre 100, etc.

La société est donc en mesure aujourd’hui d’atteindre ses objectifs de 
chiffre d’affaires qu’elle s’est fixé, à savoir un
chiffre d’affaires compris entre 95Meuros et 100MEuros en 2007 et supérieur 
à 130Meuros en 2008. Cette nouvelle
forte croissance de la société sera rendue possible par le lancement de 70 à
80 nouveaux jeux mobiles en 2007 et 2008
ainsi que par les revenus récurrents générés par les milliers de versions de
jeux mises en ligne par Gameloft depuis
plusieurs années.

A plus long terme, la société vise la place de n°1 mondial sur un marché de
4 milliards de consommateurs potentiels en
20101 et pour lequel elle a fortement investi avec succès depuis 2002.

9/ Facteurs de risques
Risques liés à la non réalisation du plan de développement

La société Gameloft prévoit une augmentation importante des ventes et profits
dans l’année à venir. Si le succès
escompté n’est pas atteint dans un certain délai, cela pourrait avoir un 
effet néfaste sur la valeur des actions en bourse
de Gameloft. De plus, de fait de son historique limité, la Société n’a que
peu d’expérience et de recul pour anticiper les
tendances qui pourraient survenir et avoir un effet négatif sur son activité.

Dépendance à l’égard des partenaires stratégiques et des réseaux de vente
indirecte

Gameloft est positionné sur un marché dominé par les constructeurs de 
téléphones et les opérateurs Télécom qui
contrôlent en partie l’accès au consommateur final. Le succès de la 
société Gameloft dépend de sa capacité à rester le
partenaire de ces sociétés.


Risques liés aux départs d’employés

Le succès de la Société dépend de manière significative du maintien de ses
relations avec ses collaborateurs clés. Leur
départ ou leur indisponibilité prolongée, pour quelque raison que ce soit, 
pourrait affecter la Société.
Le succès futur de la Société dépendra également de sa capacité à 
attirer, former, retenir et motiver des collaborateurs
disposant de fortes compétences techniques.




                                                         11
La perte d'un ou plusieurs collaborateurs ou dirigeants clés de la Société ou
l'incapacité d'attirer de nouveaux
collaborateurs de haut niveau pourrait avoir un effet négatif important sur le
chiffre d'affaires de la Société, ses
résultats et sur sa situation financière.


Risques liés au problème de recrutement

La réussite du Groupe repose notamment sur la performance des équipes de 
production et de leur encadrement.
Le développement des nouvelles technologies et la volonté de faire des jeux 
toujours plus créatifs et innovants
nécessitent des compétences spécifiques. Gameloft pourrait être confronté 
à un défi en matière de recrutement de
compétences techniques spécialisées et expérimentées dans ses studios pour
assurer sa croissance.

La société est aujourd'hui structurée de façon à minimiser les risques 
liés au départ ou à l’indisponibilité prolongée des
collaborateurs ou dirigeants clefs. Cela passe notamment par les plans de stock
options.

Risques liés à la rupture de contrat d’un partenaire de licence

Gameloft signe chaque année de nombreux contrats de partenariat, notamment avec
des partenaires prestigieux qui lui
permettent de développer son catalogue de jeux et d’augmenter son chiffre 
d’affaires. Gameloft bénéficie
de la notoriété de ses partenaires pour assurer un bon potentiel de ventes aux
jeux. L’interruption potentielle
de certains partenariats, quelle qu'en soient les raisons, à l’initiative de
Gameloft ou de ses partenaires, serait
susceptible d'avoir un effet négatif sur les revenus et le résultat 
d'exploitation futurs de la société dès lors qu’ils ne
seraient pas compensés par d’autres nouvelles licences. Les licences ont 
représenté 39 % des téléchargements sur le
premier semestre 2007.

Risques juridiques généraux

Le catalogue de jeux de Gameloft est protégé par le droit sur la propriété 
intellectuelle. Les marques de Gameloft
bénéficient d’une protection par enregistrements tant au niveau européen 
qu’international (pour la France : l’Institut
National de la Propriété Industrielle à Paris ; pour le dépôt européen : 
l’Office d’Harmonisation du Marché Intérieur ;
pour les dépôts internationaux : l’Organisation Mondiale de la Propriété 
Intellectuelle et enfin pour le marché Nord
Américain, US Patent and Trademark Office à Washington).

Le succès de ce catalogue entraîne cependant des tentatives de copie et de 
piratage. Pour prévenir ce risque, la Société
doit mettre en place un système de veille permanent et agir rapidement dès la
mise en ligne de copies illégales.

Risques liés à la nécessité d’obtenir des capitaux supplémentaires

Pour les sociétés qui opèrent sur des marchés en pleine croissance, et plus
spécialement le marché du jeu sur
téléphones mobiles, il est souvent impossible de faire des prévisions 
financières précises à moyen ou long terme. Etant
donnés les changements rapides dus à la concurrence, à des repositionnements
ou à des changements stratégiques, des
besoins supplémentaires en capitaux peuvent être nécessaires à Gameloft.
La Société estime que la croissance de son activité pourrait rendre 
nécessaire un recours aux marchés financiers. Une
telle augmentation de capital pourrait entraîner la dilution de 
l’actionnariat, des actionnaires ne participant pas à
l’augmentation de capital.


Risque lié à la nature des affirmations positives sur l’avenir

Le présent document contient certaines affirmations positives concernant 
l'avenir. Ces affirmations renvoient à des
événements futurs ou aux performances financières futures de la Société. 
Elles renvoient également à des risques
connus et inconnus, à des incertitudes, et à d'autres facteurs qui sont 
susceptibles d'engendrer une distorsion entre les
résultats réels de Gameloft ou de l'industrie au sein de laquelle elle opère
en général et ceux contenus explicitement ou
implicitement dans ces affirmations en termes de niveaux d'activité, de 
performances et de succès. Ces affirmations
n'ont qu'une valeur de prévision. Les éléments ou résultats réels 
constatés peuvent s'avérer différents. Plusieurs
éléments, notamment les risques soulignés dans la rubrique 'facteurs de 
risques' doivent être pris en considération lors
de l'évaluation de ces affirmations. Ces facteurs peuvent provoquer des 
différences entre les résultats réels de Gameloft
et l'une ou l'autre des affirmations figurant dans le présent document.



                                                          12
Bien que Gameloft considère que les attentes reflétées dans ses affirmations
positives concernant l'avenir soient
raisonnables, elle ne peut garantir les résultats futurs, les niveaux 
d'activité, la performance ou encore les succès de la
Société.

Risques liés à la maîtrise de la croissance

La capacité de la Société à gérer efficacement sa croissance lui imposera 
de mettre en œuvre, améliorer et utiliser
efficacement l’ensemble de ses ressources. Toute croissance d'activité 
significative risque de soumettre la Société, ses
dirigeants et ses équipes à une forte tension. En particulier, la Société 
devra continuer à développer ses infrastructures,
ses procédures financières et d'exploitation, remplacer ou mettre à niveau 
ses systèmes d'information, recruter, former,
motiver, gérer et retenir les collaborateurs clés. L'incapacité pour 
l'équipe de direction à gérer efficacement la
croissance aurait un effet négatif important sur le chiffre d'affaires de la 
Société, ses résultats et sa situation financière.

Risques de change

Le Groupe est exposé aux risques de change sur ses flux d’exploitation ainsi
que sur ses investissements dans ses
filiales étrangères. Le Groupe utilise tout d’abord des couvertures 
naturelles provenant de transactions en sens inverses
(dépenses en développement en devises compensées par des royalties provenant
des filiales dans la même devise).

Risques liés à la sécurité informatique

Malgré les nombreux systèmes d’intégration mis en place, Gameloft n’est 
pas à l’abri d’une malveillance, d’une
intrusion, ni d’un problème d’identification des utilisateurs sur le 
réseau, etc. L’évolution de la réglementation, le
déploiement des nouvelles solutions de mobilité, la multiplication des virus,
l’utilisation accrue d’internet sont autant
d’éléments qui favorisent la mise en place de solutions globales de 
sécurité. L'information est une ressource stratégique
qui représente une valeur considérable et doit donc être protégée de 
manière appropriée. La sécurité des systèmes
informatiques protège l'information de ces menaces pour assurer la continuité
de l'activité. Elle se caractérise par la
garantie de la confidentialité, de l'intégrité et de la disponibilité de 
l'information.

Risques liés au changement technologique

Gameloft comme tous les éditeurs dépend du progrès technique. Toutefois, 
Gameloft maîtrise les technologies
nécessaires et dispose dans ce domaine des moyens pour s’adapter à toute 
évolution technologique future.

Assurances

Le Groupe bénéficie d’une couverture en matière de responsabilité civile 
professionnelle et dont la garantie englobe le
monde sauf les Etats-Unis, le Canada.
Chaque filiale étrangère adapte et gère ses couvertures locales en fonction 
de son activité et la spécificité de chaque
pays.
Gameloft a souscrit un contrat d’assistance aux personnes dans le cadre de 
missions professionnelles en France et à
l’étranger. Ce contrat couvre tous les salariés des sites français au 
niveau de l’assistance et rapatriement étranger.
L’activité en elle-même du Groupe n’entraîne pas de risque exceptionnel 
en matière d’accidents du travail.

La Société n’est pas assurée en cas de perte d’exploitation.

10/ Evènements importants survenus depuis la clôture de l’exercice

La société Ubisoft a annoncé la cession à la banque Calyon de tous ses 
titres soit 18,89 % du capital qu’elle détenait
dans Gameloft dans le cadre d’un contrat d’équity swap en juillet dernier.


II/ RESULTATS DE L’ACTIVITE DE LA SOCIETE ET DU GROUPE GAMELOFT

Comptes consolidés du Groupe GAMELOFT au 30 juin 2007
Les états financiers consolidés du premier semestre 2007 ont été préparés
conformément aux dispositions de la norme
IAS 34 « Information financière intermédiaire ».


                                                           13
Ces états financiers du premier semestre 2007 ne comportent pas 
l’intégralité des informations financières requises
pour des états financiers annuels complets et doivent donc être lus 
conjointement avec les comptes consolidées et les
notes y afférentes au 31 décembre 2006.

Les comptes consolidés de la société GAMELOFT arrêtés au 30 juin 2007 ont 
été établis en conformité avec les
principes de comptabilisation et d’évaluation des normes comptables 
internationales, International Financial Reporting
Standards (IFRS) applicables au 30 juin 2007 telles qu’approuvées par 
l’Union Européenne.


Compte de résultat consolidé au 30 juin 2007

                                                                               
             Exercice de 6 mois                      Exercice de 6 mois
                                                                               
                        30.06.07                               30.06.06
Chiffre d’affaires                                                           
                            45 858                                30 529
Autres produits de l’activité                                               
                                211                                   200
Coûts des ventes                                                              
                            3 782                                 2 070
Frais de Recherche & Développement                                            
                           25 944                                20 770
Frais Commerciaux                                                              
                          10 873                                 8 430
Frais Généraux                                                               
                             3 954                                 2 882
Variation des stocks de produits finis                                         
                               24                                  132
Dotations aux provisions                                                       
                             232                                    24
Autres produits et charges d’exploitation                                    
                              - 460                                   95
Résultat opérationnel courant                                                
                               801                                - 3 486
Autres produits et charges non récurrentes                                    
                              - 44                               19 684
Résultat opérationnel                                                        
                               757                                16 198
Produits de trésorerie et d’équivalents de trésorerie                     
                                  273                                    47
Coût de l’endettement financier brut                                        
                                  22                                  110
Coût de l’endettement financier net (produit)                               
                                251                                   - 63
Produits financiers                                                            
                             469                                   216
Charges financières                                                           
                              811                                 1 127
Résultat financier                                                            
                              - 91                                 - 974
Charge d’impôt                                                              
                                633                                   477
Quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence           
                                  -                                     -
                                                                               
                               34                               14 747
Résultat net avant résultat des activités arrêtées ou en cours de
cession
Résultat des activités arrêtées ou en cours de cession                     
                                    -                                     -
Résultat net :
De l’ensemble consolidé                                                     
                                  34                               14 710
Intérêts minoritaires                                                        
                                                                      37
Résultat par action                                                           
                          0.00044                               0.21236
Résultat dilué par action                                                    
                           0.00047                               0.20247
* dont     - produits financiers sur entreprises liées non consolidées par 
intégration globale ou proportionnelle au 30 juin 2007 : - K€
           - charges financières sur entreprises liées non consolidées par 
intégration globale ou proportionnelle au 30 juin 2007 : - K€


Le chiffre d’affaires augmente de 50 % par rapport à l’exercice 
précédent.
Les charges opérationnelles courantes ont augmenté de 29 %.
Les produits financiers concernent principalement la comptabilisation 
d’intérêts sur des placements de trésorerie et les
gains de change.
Les charges financières concernent les pertes sur écarts de change.
Les impôts courants sont essentiellement constitués de l’IS de Gameloft Rich
Games Production France et L’odyssée
Interactive Games au taux de 33,33 %, sociétés dont le résultat est 
bénéficiaire, de GAMELOFT S de RL, de
GAMELOFT Inc., GAMELOFT Divertissements Inc. et GAMELOFT Software Beijing.




                                                                       14
Bilan consolidé au 30 juin 2007

ACTIF                                                                          
                  Net                                           Net

                                                                    Exercice de
6 mois                                Exercice de 12 mois

                                                                           
30.06.07                                         31.12.06


Goodwill                                                                       
                     -                                             -
Autres Immobilisations Incorporelles                                           
                 3 469                                        2 816
Immobilisations corporelles *                                                  
                 4 623                                        3 551
Actifs financiers non courants                                                 
                 2 105                                          963
Actifs d’impôts différés                                                  
                       516                                           821
                        Actifs non courants                                    
               10 712                                         8 151


Stocks et en-cours                                                             
                    87                                          111
Avances & acomptes versés                                                     
                     57                                           88
Clients et comptes rattachés                                                  
                27 679                                        26 283
Actifs financiers **                                                           
                     -                                             -
                                                                               
                 4 452                                        5 067
Autres     créances      et     comptes    de
régularisation
Trésorerie et équivalents de trésorerie                                     
                  20 434                                        18 691
                              Actifs courants                                  
               52 709                                        50 240

Total Actif                                                                    
               63 421                                        58 391
* dont immobilisations financées par crédit bail : 118 K€
** dont avances aux entreprises liées non consolidées par intégration globale
ou proportionnelle au 30 juin 2007 : 0 K€


PASSIF                                                              Exercice de
6 mois                                Exercice de 12 mois
                                                                           
30.06.07                                         31.12.06


Capital                                                                        
                 3 612                                        3 538
Primes                                                                         
               61 300                                        58 592
Réserves consolidées                                                         
                - 24 717                                      - 40 939
Autres réserves                                                               
                  8 357                                        6 715
Résultat consolidé                                                           
                      34                                       16 258
          Capitaux propres part du groupe                                      
               48 586                                        44 165
Intérêts minoritaires                                                        
                       -                                             -
                Total des capitaux propres                                     
               48 586                                       44 165


Provisions pour risques et charges                                             
                    11                                           11
Engagements envers le personnel                                                
                    88                                           46
Dettes financières                                                            
                     62                                          118
Avances et acomptes reçues                                                    
                      0                                           27
Autres dettes                                                                  
                  314                                              -
Passif d’impôts différés                                                  
                       405                                           834
                        Passifs non courants                                   
                  880                                         1 036


Provisions pour risques et charges                                             
                    51                                           30
Dettes financières *                                                          
                     83                                           96
Dettes fournisseurs et comptes rattachés                                      
                  7 621                                        6 975
Dettes fiscales et sociales                                                    
                 6 155                                        5 385
Autres dettes                                                                  
                    45                                          704
                              Passifs courants                                 
               13 955                                        13 190
Total Passif                                                                   
               63 421                                        58 391
* dont avances reçues par les entreprises liées non consolidées par 
intégration globale ou proportionnelle au 30 juin 2007 : - K€




                                                                      15
Le poste clients est resté stable avec une croissance de l’activité de 50% 
en terme de chiffre d’affaires et au délai de
règlement de nos clients de 90 jours en moyenne.
L’augmentation du poste « Trésorerie et équivalents de trésorerie » est 
due à des placements financiers court terme.
Les capitaux propres ont été améliorés du fait de l’augmentation de 
capital par levée de stocks options et de bons de
souscription de parts de créateurs d’entreprises pour 2 783 K€ et du 
résultat bénéficiaire sur la période. Les capitaux
propres sont positif à hauteur de 48 586 K€ contre 44 165 K€.
A l’arrêté du 30 juin 2007, il y a un excédent net financier de 20 290 K€
contre 18 478 K€ au 31 décembre 2006.
Le poste « dettes fournisseurs » a augmenté sensiblement par rapport à 
l’exercice précédent + 9 %.

Tableau de financement consolidé au 30 juin 2007 (En K€)

                                                                 Exercice de 6 
mois        Exercice de 12 mois        Exercice de 6 mois
                                                                             
30.06.07                   31.12.06                  30.06.06
Flux d’exploitation
Résultat net                                                                  
       34                  16 258                    14 710
Amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles                 
2 637                      3 229                       783
Variation des provisions                                                       
      63                    - 27                           -7
Variation des impôts différés                                               
          5                     -2                            -2
Résultat lié aux stock-options et assimilés                                 
   1 535                      3 029                     1 690
Plus ou moins values de cession                                                
      -2                - 20 349                   - 20 352
Marge brute d’autofinancement                                                
  4 271                      2 138                    - 3 178
Variation de stocks                                                            
      24                    130                        132
Variation des créances d’exploitation                                       
    - 445                   - 9 140                       176
Variation des dettes d’exploitation                                          
    885                      2 640                      - 734
Variation des créances hors exploitation                                      
                                   -                         -
Variation des dettes hors exploitation                                         
                                  -                         -
Total des flux                                                                 
  464                    - 6 370                      - 426
Flux liés aux investissements
Acquisitions d’immobilisations incorporelles                                 
   - 122                     - 186                      - 129
Acquisitions d’immobilisations corporelles                                   
 - 2 149                   - 2 171                      - 801
Acquisitions d’immobilisations financières                                  
  - 1 495                            -                    - 37
Acquisition d’autres immobilisations financières                            
     - 27                     - 469                      - 226
Acquisition avances sur licences                                               -
2 277                   - 2 174                    - 1 292
Cession des immobilisations / Déconso                                         
       37                  21 561                    22 873
Remboursement des prêts et autres immobilisations financières                
    231                       153                            76
Remboursement avances sur licences                                             
       1                    204                        770
Variation de périmètre immobilisations nettes                                
    - 52                   - 1 003                       227
Autres flux                                                                    
  - 55                            -                 - 2 178
Total des flux liés aux investissements                                       
- 5 908                    15 916                    19 283
Flux des opérations de financement
Nouveaux emprunts à long et moyen terme                                       
                                  88                        87
Remboursement des emprunts                                                     
  - 26                      - 54                       - 18
Augmentation de capital                                                        
      74                         95                        53
Augmentation de la prime d’émission                                         
   2 708                      3 203                     1 745
Variation des comptes courants des actionnaires                                
  - 47                   - 4 982                    - 4 975
                                                                               
                                  -                         -
Autres flux
Total des flux des opérations de financement                                  
 2 709                    - 1 649                    - 3 108


Incidence des écarts de conversion                                            
   201                      - 217                      - 346


Variation de trésorerie                                                       
 1 738                      9 819                    12 224
Trésorerie nette à l’ouverture de l’exercice                             
     18 660                  (1) 8 840                  (1) 8 840
Trésorerie nette à la clôture de l’exercice                               
    20 398                     18 660                    21 065




                                                                 16
    (1) y compris 2 494 K€ de valeurs mobilières de placement




III/ INFORMATIONS RELATIVES AU CAPITAL SOCIAL

Evolution du capital social au cours de l’exercice clos le 30 juin 2007

Augmentation du capital social


Suite à l’exercice de droit de souscription attaché à ces options de 
souscription d’actions et à ces BSPCE, les salariés
du Groupe Gameloft ont exercé 1 484 731 actions au cours de l’exercice clos 
au 30 juin 2007. Le capital social de la
société a été augmenté de 74 236,55 euros, par l’émission de 1 484 731 
actions nouvelles de 0,05 euros de nominal par
suite de l’exercice de droit de souscription attachés à des bons de 
souscription d’actions et à des BSPCE émis par la
Société.

Capital social au 30 juin 2007

Le capital de la société Gameloft S.A. est composé au 30 juin 2007 de 72 241
315 actions d’une valeur nominale de
0,05 euro chacune, soit 3 612 065,75 euros.




                                                                17
IV/ RAPPORT    DES COMMISSAIRES AUX        COMPTES                             
                                    SUR
L’INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2007

Période du 1er janvier 2007 au 30 juin 2007



Mesdames, Messieurs les actionnaires,

En notre qualité de commissaires aux comptes et en application de l'article L.
232-7 du Code de commerce, nous avons
procédé à :
- l'examen limité des comptes semestriels consolidés résumés de la société
GAMELOFT SA, relatifs à la période du
   1er janvier au 30 juin 2007, tels qu'ils sont joints au présent rapport ;
- la vérification des informations données dans le rapport semestriel.

Ces comptes semestriels consolidés résumés ont été établis sous la 
responsabilité de votre conseil d’administration. Il
nous appartient, sur la base de notre examen limité, d'exprimer notre 
conclusion sur ces comptes.

Nous avons effectué notre examen limité selon les normes professionnelles 
applicables en France. Un examen limité
de comptes intermédiaires consiste à obtenir les informations estimées 
nécessaires, principalement auprès des
personnes responsables des aspects comptables et financiers, et à mettre en 
œuvre des procédures analytiques ainsi que
toute autre procédure appropriée. Un examen de cette nature ne comprend pas 
tous les contrôles propres à un audit
effectué selon les normes professionnelles applicables en France. Il ne permet
donc pas d’obtenir l’assurance d’avoir
identifié tous les points significatifs qui auraient pu l’être dans le cadre
d’un audit et, de ce fait, nous n’exprimons pas
une opinion d’audit.


Sur la base de notre examen limité, nous n'avons pas relevé d'anomalies 
significatives de nature à remettre en cause la
conformité, dans tous leurs aspects significatifs, des comptes semestriels 
consolidés résumés avec la norme IAS 34 -
norme du référentiel IFRS tel qu’adopté dans l’Union européenne relative
à l’information financière intermédiaire.

Nous avons également procédé, conformément aux normes professionnelles 
applicables en France, à la vérification des
informations données dans le rapport semestriel commentant les comptes 
semestriels consolidés résumés sur lesquels a
porté notre examen limité.

Nous n'avons pas d'observation à formuler sur leur sincérité et leur 
concordance avec les comptes semestriels
consolidés résumés.



Fait à Rennes, le 31 août 2007,

                                            Les commissaires aux comptes,


Audit AMLD                                                                     
                    MB Audit




André METAYER                                                                 
            Roland TRAVERS
Associé                                                                       
            Associé




                                                          18
V/ ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER
SEMESTRIEL

J’atteste qu’à ma connaissance les comptes présentés dans le rapport 
financier semestriel sont établis conformément
aux normes comptables applicables et qu’ils donnent une image fidèle du 
patrimoine, de la situation financière et du
résultat du groupe GAMELOFT, et que le rapport semestriel d’activité 
présente un tableau fidèle des événements
importants survenus pendant les six premiers mois de l’exercice et de leur 
incidence sur les comptes semestriels, des
principaux risques et incertitudes pour les six mois restants de l’exercice.




                                                                             
Michel Guillemot
                                                                             
Président Directeur Général
                                                                             
Gameloft S.A.




                                                      19

                         
The content and accuracy of news releases published on this site and/or 
distributed by PR Newswire or its partners are the sole responsibility of the 
originating company or organisation. Whilst every effort is made to ensure the 
accuracy of our services, such releases are not actively monitored or reviewed 
by PR Newswire or its partners and under no circumstances shall PR Newswire or 
its partners be liable for any loss or damage resulting from the use of such 
information. All information should be checked prior to publication.

                                                               

a d v e r t i s e m e n t